Accueil Nos actualités Nos actualités Formation des femmes de Nadoba

Formation des femmes de Nadoba

PDF

Vers la valorisation du patrimoine culturel et l'autonomisation des femmes du site Koutammakou


30 membres des groupements féminins du pays des Batammaribas initiés en techniques de fabrication et de production des produits locaux en grandes quantité

les femmes en formation à nadobaL'ONG Programme d'Appui à la Femme et à l'Enfance Déshéritée (PAFED) en collaboration avec l'Association Précieux Trésor de Vie (APTV) a organisé les 19, 20 et 21 Décembre au centre Polyvalent de Nadoba une formation sur les techniques de fabrication et de production des produits locaux en grande quantité à l'intention de 30 membres des groupements féminins de Koutammakou grâce au soutien financier du Fonds Social de Développement du Service de Coopération et d'Action Culturelle (SCAC) de l'Ambassade de France au Togo. Cette formation s'inscrit dans le cadre du projet " Patrimoine et promotion de la participation active de la femme au développement local sur le Koutammakou" lancé officiellement le 17 juin 2013 à Nadoba et qui vise essentiellement à faire du site un secteur attrayant et générateur de revenus. Les thèmes développés lors de cette formation sont les suivant : les notions sur le patrimoine culturel et le tourisme; les notions sur les nouvelles techniques culturales; la transformation du soja en lait, en fromage et biscuits de soja; la fabrication du jus de tamarin et de baobab; la fabrication des savons liquide et solide mais aussi les bonnes pratiques d'hygiène et l'application des normes de qualités alimentaires.

Il s'agit à travers cette activité d'outiller les femmes du site afin de les amener à offrir l'art culinaire du milieu aux visiteurs qui viennent chaque jour sur le site. C'est d'ailleurs l'une des raisons pour lesquelles l'idée de construction d'un restaurant de 80 places selon l'architecture des tatas Tamberma a vue le jour. Rappelons de passage qu le site Koutammakou fait partie, depuis 2004, de 981 sites inscrits au patrimoine de l'UNESCO. (ALASSANI Zourkanéni, juriste à l'ONG PAFED)