Accueil Nos actualités Nos actualités Une réunion de sensibilisation à Nadoba

Une réunion de sensibilisation à Nadoba

PDF

Au pays des batammaribasLe patrimoine c'est à travers quoi se reconnaissent les populations données et dont la conservation et la valorisation ne peuvent se faire sans elles. Pour s'assurer du soutien, de l'engouement et de la réelle implication des populations locales dans la mise en oeuvre du projet, il a été organisé, lors de la tournée de sensibilisation des 16 et 17 Juin 2013 à Nadoba en pays Tamberma, une réunion de prise de contact avec les autorités politiques, administratives et coutumières.

Au tour de la table d'honneur se trouvaient, outre les trois membres de l'équipe de la mise en oeuvre du projet, le Conservateur, le Député et le Secrétaire Général de la préfecture de la Kéran. Ouvrant la séance, le Conservateur a présenté les membres de la délégation et a ensuit précisé l'objet de leur visite qui est

de sensibiliser les populations locale sur les enjeux du projet et de leur préciser les contributions qui sont attendues d'elles.

 

l'intervention du Chef canton de NadobaLe Chef canton de Nadoba, après avoir souhaité la cordiale bienvenue aux arrivants, a remercier les initiateurs du projet pour tous les efforts qu'ils font afin que les populations locales tirent des bénéfices de l'inscription de ce site au patrimoine mondiale. Il a enfin signifié que tous les participants sont là pour échanger sur le projet afin de voir quelles seront leurs contributions pour sa parfaite réussite.

Mme GNOFAM pris alors la parole pour présenter à l'assistance la genèse du projet et ses objectifs essentielles à savoir :

  • faire du patrimoine un secteur générateur de revenus,
  • associer les femmes à l'amélioration de l'offre touristique sur le site,
  • offrir des produits artisanaux locaux aux touristes,
  • améliorer la vie locale.

Avant de passer la parole au Responsable technique du projet, Mr Yves Komi TUBLU, elle a rappelé aux populations que c'est leur projet et que sa bonne réalisation dépend en grande partie de leur implication effective.

Prenant à son tour la parole, Mr TUBLU a présenter les différentes activités du projet, en suite il a informé l'assistance qu'un animateur local a été recruté pour le suivi du projet en la personne de Monsieur Gilbert KASSEKA, sociologue avec une formation en gestion de patrimoine et une expérience de terrain en animation socio-culturelle.

Pour finir, il a présenté le budget total qui est de 22.490.517 FCFA (67%) ainsi que le plan de financement à savoir 14.978.112 FCFA octroyés par le FSD et 7.512.405 FCFA (33%) couverts par la participation du porteur et les bénéficiaires et a remercié d'Ambassade de France au Togo qui, a travers le SCAC, a donné la grande partie du financement sans lequel ce projet n'aurait pu jamais voir le jour.

A chacune des interrogations venant de l'assistance, les porteurs du projets ont apporté des réponses en disant clairement aux populations que sans leur appui, le projet ne pourra être mis en oeuvre.

Celles-ci ont donné leur parole à travers les femmes des groupements, les chefs de cantons et s'engagent à accompagner comme il le faut le projet qui est une première dans leur zone.